French English German Italian Spanish

.

Bon point vie locale

Le dispositif de valorisation de l'implication de la jeunesse dans le vie locale

Les avantages

Bon point vie locale est un nouveau dispositif à visée éducative à destination des jeunes pour remplacer celui du CMJ (Conseil Municipal Jeunes), quelque peu « essoufflé ». Ce dispositif se veut plus dans l’air du temps, plus en phase avec le goût et l’esprit des jeunes de maintenant (plus concret, sur terrain, moins théorique et protocolaire, en lien direct avec les habitants). En somme, ce dispositif réoriente le CMJ vers moins de réunions protocolaires, souvent stériles et démotivantes vers plus d’actions. Il se trouverait d’ailleurs plus en phase avec le projet original du CMJ en prenant quasiment à la lettre la devise initiale: « Ensemble pour notre village !». Il reste que la compréhension du fonctionnement d’une commune, de la république démocratique et des multiples modes de scrutins en passant par ses services déconcentrés ou décentralisés de l’Etat, ne seront plus traités de façon théorique mais mis en lumière au travers de diverses mises en situation. Ce projet s’ouvre à tous les jeunes du village de plus de 11 ans inscrits à l’espace jeunes. Beaucoup plus attractif et stimulant, il devrait pouvoir impliquer plus encore les jeunes dans la vie locale. Il permettra d’instaurer la notion de mérite, d’identifier, de valoriser et de récompenser de façon concrète ceux qui le mérite et non seulement ceux qui s’impliquent au travers des actions municipales mais également associatives. L’animateur du service animation jeunes peut attribuer des « bons points jeunes » à celui ou celle qui a véritablement et concrètement participé à la mise en place d’une action tout public dans le village.

Les objectifs

  • Aider, soutenir l’animateur dans les animations tout public
  • Gagner en moyen humain dans la préparation des animations locales tout public
  • Développer les animations locales
  • Transmettre le goût du bénévolat, de la vie associative
  • Transmettre le goût de l’action de solidarité, de l’altruisme
  • Donner à découvrir le fonctionnement d’une municipalité
  • Réinstaurer le sens du mérite
  • Rendre possible une offre de loisirs gratuite
  • Sensibiliser un plus grand nombre de jeunes

Le contexte 

De nouvelles animations ouvertes à tous sont apparues dans le village. Elles rythment les rassemblements et dynamisent le village et sont désormais imparables. Seulement il devient de plus en plus difficile pour l’animateur de développer une nouvelle implica- tion des jeunes dans la vie locale tout en travaillant au développement du CMJ. Se trouvant face à des priorités d’ordre éducatives et non seulement pédagogiques dans la rue, l’animateur ne pouvant pas trouver le temps de dynamiser le CMJ, le CMJ étant com- posé par ces même jeunes faisant l’objet des préoccupations éducatives, il est tout naturellement venu l’idée de supprimer le CMJ et de permettre à l’animateur d’obtenir toute la souplesse et la réactivité administrative possible pour pouvoir sauvegarder un dispositif pédagogique qui entretienne l’implication des jeunes dans la vie locale.

Les limites

Pour des raisons de commodité, de sécurité et de responsabilité, ce dispositif se réserve aux jeunes inscrits à l’espace jeunes (local). Ceci était, en réalité, également le cas auparavant, au travers du CMJ, bien que cela n’aie pas été systématique. Ce disposi- tif n’a pas pour but de récompenser le ou les jeunes qui amélioreraient leur comportement dans le village. Il est ici considéré que le respect élémentaire des autres est de l’ordre de la normalité et que cela n’a donc pas être félicité.

Les étapes

  1. L’animateur informe un maximum de jeunes sur le dispositif
  2. L’animateur prépare une animation tout public
  3. L’animateur sollicite des implications auprès des jeunes
  4. L’animateur définit la liste des participants ( fonction d’une capacité d’accueil maximale)
  5. L’animateur crée une réserve budgétaire pour les sorties récompenses
  6. L’animateur valorise l’implication en attribuant des bon points et en faisant une éventuelle publication
  7. L’animateur met à jour le registre de comptabilisation des points ou des étoiles sans limite de durée
  8. L’animateur désigne objectivement les plus méritants
  9. L’animateur récompense les plus méritants par la proposition d’une sortie attractive 100% gratuite

Les contraintes repérées

  • Ne pas faire faire par les jeunes
  • Rester attractif
  • Mettre en réserve une marge de manœuvre budgétaire
  • Nécessité d’une régie d’avance
  • Augmentation du nombre de petites sorties gratuites

Les actions Bon point vie locale

Actions Bon point vie locale

Les règles de fonctionnement

  • Tous les jeunes inscrits au local dit « Espace Jeunes » sont amenés à s’impliquer dans la vie locale pour mériter des sorties 100% fun et gratuites.
  • A sa convenance, dès lors que le jeune aide à la surveillance, au rangement, au nettoyage, à l’animation, à la préparation, ou encore à la communication, il se voit attribuer par l’animateur référent, sur un registre spécifique, une étoile, signe de reconnaissance.
  • Dès la constitution possible d’un petit groupe d’au moins 7 jeunes ayant accumulé au moins 1 étoile, l’animateur propose une sortie gratuite susceptible de convenir à chacun.
  • Toute sortie consume au moins 1 étoile. Plus la sortie est belle plus elle « crame » des étoiles.
  • Utiliser des étoiles ne signifie pas les faire disparaître. Un registre est tenue sans limite de durée. Il reste toujours possible de distinguer, sur différentes périodes de temps, le ou les jeunes les plus impliqués dans la vie locale et concourir à collec- tionner des étoiles, d’année en année, finira forcément par être « payant ».
  • Toute étoile, ou bon point, se conserve tant qu’on reste inscrit à l’espace jeunes. Sauf cas exceptionnel, quitter le local définitivement signifie renoncer à profiter de ses étoiles accumulées. Cela signifie qu’on peut revenir au local après une année ou deux d’absence et retrouver sa collection d’étoiles et en profiter.
  • Les étoiles ne peuvent être donner à un autre; elles sont comme nominatives.
  • Tout jeune s’impliquant dans la vie locale autrement qu’au travers des actions municipales, comme par exemple par le moyen d’une association, peut faire valoir l’obtention d’une ou plusieurs étoiles. Le dispositif de reconnaissance et de récompense reste ainsi accessible aux jeunes motivés ne pouvant pas se rendre régulièrement au local.